Recherche conseils et avis sur litige avec une entreprise de rénovation

16/12/2017

Recherche conseils et avis sur litige avec une entreprise de rénovation

Bonjour,

Je suis confronté depuis des mois à un litige m’opposant à une entreprise du bâtiment dans le cadre d’une rénovation de salle de bain.

Le chantier est arrêté sur ma décision après avoir constaté les problèmes suivants :

1 - non respect du devis (je souhaitais une dépose totale du carrelage au sol, le receveur de douche est aujourd’hui posé sur l’ancien revêtement)

2 - malfaçon concernant la pose du receveur de douche, posé et raccordé avant le travail du maçon/plaquiste : les murs sont très dégradés, le receveur est contre l’ancien mur, il devrait en principe être posé après la pose du [doublage en plaques de plâtre] (plaques [...] hydrofuges permettant de redresser les murs avant la pose du carrelage), à une distance de 5 mm du [doublage]. Le responsable estime que le receveur a été posé selon les règles de l’art, j’estime le contraire.

3 - le chantier aura duré 7 jours (6 jours hors démolition), et j’ai déploré au moins 3 jours sans voir personne à mon domicile, ce chantier a été déserté trois jours, et c’est inqualifiable à mes yeux, d’autant plus que je n’ai jamais été prévenu ni par téléphone ni par e-mail.

4 - La phase du devis est aussi problématique : deux chèques empochés lors de deux visites, un devis obtenu finalement après des jours d’échanges pour corriger d’invraisemblables erreurs, approximations etc.

5 - Pendant cette période là, le responsable prendra malgré tout la décision de commander trois équipements (receveur, meuble et vasque) alors que le client n’a toujours pas eu connaissance du devis ni donné son bon pour accord. A ce niveau là, pourquoi s'embarrasser d'un devis...il devient purement anecdotique

6 - un autre problème surviendra plus tard : le batisupport [toilettes suspendues] (toilettes suspendues) finira par se décrocher du mur en plein mois d’août (le chantier fut interrompu 15 jours plus tôt), là encore cet équipement n’a manifestement pas été posé selon les règles du fabricant (le responsable, avec sa mauvaise fois habituelle pourra bien sûr prétendre que j’ai délibérément décroché ce [support], risquer une inondation et peut être l’intervention d’un plombier un 15 aout…)

J’ai reçu un courrier de ses avocats, me menaçant de dommages et intérêts en cas de poursuite au tribunal, et une proposition de dédommagement qui confine au grotesque selon moi : moins de 400€ pour un investissement total de plus de 3000 €, si je déduis l’achat des équipements, je perds 2000€ (40% d’acompte plus une dépense imprévue, hors devis de 800€ pour un dégorgement, un tarif soit dit en passant complètement démesuré quand on songe qu’ils se sont contenté de remplacer un mètre de PVC obstrué par un bouchon - à titre de comparaison, un dégorgement avec de gros moyens - camion & pompe, coute autour de 300€, bref)

Un dernier détail, je suis conscient qu’on n’arrête pas un chantier sans motif, et sans avoir préalablement fait un effort de communication, j’ai signalé rapidement ces irrégularités par e-mail et j’ai été confronté à un silence qui a finit par me décourager complètement.

Après une étape nécessaire de conciliation qui n’a vraiment rien réglé, il me semble aujourd’hui impossible de confier la suite de ces travaux à des gens aussi incompétents et malhonnêtes, mes deux dernières options consisteraient à accepter le dédommagement de 400€ (une perte approximative de 1600€), ou décider de porter cette affaire devant le tribunal, mais les éléments que j’indique vous semblent-ils suffisants pour obtenir une réparation (je ne cours pas après des dommages et intérêts mais à un dédommagement à la hauteur du préjudice subit et résumé plus haut)

Par avance merci pour vos conseils.

Nos fiches conseils Courtier en travaux

Courtage en travaux
Poser votre question