Ni Bricoleurs, Ni Amateurs, depuis 2007, nos artisans sont de vrais Pros : +90% de clients satisfaits Professionnel ?

Quel recours pour l'abandon d'un chantier contre l'entrepreneur et/ou le courtier en travaux



12/09/2018

Quel recours pour l'abandon d'un chantier contre l'entrepreneur et/ou le courtier en travaux

Bonjour, en août 2017 j'ai fait appel à un courtier en travaux pour effectuer l'isolation des combles, changer toute l'électricité, installer un garde corps à la maison que nous avons acheté en novembre 2017. Ce Courtier m'a présenté une entreprise pour réaliser ces travaux en m'assurant que c'était le meilleur choix. Tout d'abord, le courtier nous a présenté des prix attractifs, nous nous sommes donc engagés avec lui. Puis je lui ai fait remarqué qu'il avait fait des erreurs dans son devis. Erreurs qu'il modifie, le prix augmente mais reste abordable. Nous planifions donc une visite technique pour planifier les derniers détails. Mais le jour de la visite technique, le courtier annule Et décale le rendez vous sans prévenir l'artisan. Par la suite, le courtier nous demande de planifier une autre visite Et qu'il viendrait quelque soit la date. Pris dans l'urgence dès début de travaux, nous planifions une visite technique avec l'artisan. Le jour de la visite technique, le courtier ne vient pas, sans prévenir. Nous faisons tout de même la visite avec l'artisan en lui expliquant exactement la même chose qu'au courtier ce que nous voulons. Suite à la visite technique, l'artisan a donc modifié son devis qui a augmenté de 2000€. Nous étant engagés avec lui avec un chèque de caution, nous avons cherché un arrangement avec l'artisan pour rester dans notre tranche de prix. En faisant des sacrifices, lors d'une deuxième visite technique, nous trouvons donc une solution avec l'artisan. Le courtier arrivant avec 30min de retard constate que nous avons effectivement trouvé un arrangement. Cette deuxième visite s'est effectué le vendredi précédent le début des travaux (lundi). L'artisan nous a annoncé 3 semaines de travaux. La fin été prévue pour mi décembre 2017. Chaque semaine l'artisan empoche un chèque daccompte demandé souvent la veille. Au bout des 3 semaines l'artisan à reçu 90% des sommes à verser pour les travaux. Cependant les travaux ne sont pas finis, l'isolation n'est pas finie, l'électricité non plus, le garde corps n'est même pas commandé. Arrive la période de Noël, le chantier est mis en suspend car 2 de ses employés sont en arrêt. L'un d'entre eux ayant gardé nos clés de maison. Apres une mise en demeure envoyée à l'artisan et l'aide d'un membre de la société de courtage (qui n'est plus notre courtier), j'arrive à faire redémarrer le chantier en janvier Et à récupérer mes clés. En effet pour l'installation de volets électriques et pour l'installation de notre cuisine nous avions besoin qu'ils finissent l'électricité. L'artisan avance l'électricité sans toutefois l'achever. De nouveau le chantier s'arrête. Silence radio à mes appels et SMS. Le courtier arrive à faire venir l'artisan en mars pour qu'il finisse les travaux. Ils sont venus presque sans matériel pendant 1 semaine. Durant cette semaine, ils sont partis de ma maison en la laissant ouverte sans nous prévenir. Ils ont monté une partie du garde corps. Puis de nouveau silence radio. En juin je contacte le courtier pour faire part de mon mécontentement. Celui ci ne me répond pas mais un de ses collaborateurs. Il m'informe qu'il pensait le chantier fini Et qu'il se déplacerait pour voir ce qu'il restait à faire. Début juillet il passe à la maison pour faire l'état des lieux. Il me précise que l'installation électrique qu'il y a dans le grenier peut s'avérer dangereuse, l'isolation semble spartiate, la partie du garde corps serait mal posée. De plus il déplore que l'ancien garde corps n'ait toujours pas été enlevé. Il prend des mesures pour commander la partie manquante et s'engage à faire intervenir l'entreprise Et à me donner des nouvelles fin août- début novembre. L'artisan aurait d'après le courtier des soucis personnels et son père réaliserait les travaux. Nous voilà le 10/09 Et je n'ai pas de nouvelles du courtier à qui j'ai laissé 2 messages via la secrétaire.
Pourriez vous me dire quels recours je dispose? Dois je saisir un tribunal? Faire appel à un avocat ou autres?

Merci d'avance pour votre aide

1 réponses des experts Entreprise générale
03/02/2019

qui est responsable?

Si vous avez signé un contrat avec le courtier et versé un acompte à celui-ci, c'est lui qui est responsable des entreprises et des travaux, les demandes de versements doivent être justifiées par une facture sur travaux réalisés moins les 30 % d'acompte reçu à la signature du Devis. Vous avez été imprudent de vous aventurer avec un courtier sans demander de références. Quoi faire maintenant? demander à d'autres artisans s'ils acceptes de finir vos travaux, vous gagnerez du temps et de l'argent. Un procès va durer longtemps et coûter cher.

Besoin d'un Entreprise générale de confiance?

Trouver mon Entreprise générale

Ces questions vous intéressent ?