| Remboursement sans frais sous 48H si annulation | De vrais pros super Pros
Blog actu bâtiment Particuliers Guides travaux pour futurs McGyver Comment réaliser un captage d'eau pour irrigation ?

Comment réaliser un captage d'eau pour irrigation ?

Comment réaliser un captage d'eau pour irrigation ?
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin 26/05/2021 à 09:05

Vous souhaitez prélever de l'eau sur votre terrain pour l'irrigation de vos cultures ou de votre jardin ? Plusieurs solutions s'offrent à vous en fonction de l'importance de votre besoin. Du captage de l'eau de surface d'une rivière au forage, en passant par le traditionnel puits domestique, découvrez les différentes solutions de prélèvement d'eau.

Le captage d'eau : c'est quoi ?

Il s'agit de prélever de l'eau à sa source : soit en souterrain par forage ou puits, soit en surface depuis un cours ou un point d'eau, comme une rivière ou un lac. Il permet de disposer de ressources pour votre consommation domestique, mais aussi, et surtout pour l'irrigation de vos cultures ou l'arrosage de votre jardin.

Que vous préleviez de l'eau souterraine ou en surface, la pompe est l'équipement basique pour le captage destiné à l'irrigation. Une fois que vous aurez collecté l'eau ou installé un dispositif de prélèvement, une pompe sera nécessaire pour amener l'eau captée de votre réservoir ou de votre puits vers votre réseau d'irrigation ou d'arrosage. Retrouvez différents modèles de pompes sur le site www.pompe-moteur.fr pour tous vos projets de captage d'eau pour irrigation.

La loi prévoit que les propriétaires d'un terrain ont le droit de profiter de ses ressources en eau. La jouissance des eaux souterraines est renseignée par l'article 552 du Code civil : "la propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous". Le propriétaire du terrain peut donc disposer des sources et des nappes phréatiques se trouvant sur (ou sous) sa propriété.

Quant aux cours d'eau, s'ils traversent votre terrain, seuls leurs lits vous appartiennent. L'eau étant une ressource vitale, elle appartient à tout le monde et personne à la fois. Vous pouvez donc la prélever, tant que vous ne privez pas les personnes se trouvant en aval du cours d'eau.

Notez toutefois que le captage d'eau souterraine ou de surface est réglementé. Notez que le prélèvement à destination de l'irrigation demande une autorisation d'irriguer.

captage pour irrigation

Eau souterraine

L'eau souterraine se trouve dans le sol et circule dans le réseau souterrain en profondeur. Les précipitations s'infiltrent jusqu'à une nappe phréatique, qui est une zone de saturation. Avec le temps, l'eau circule graduellement à travers les formations géologiques, vers les cours d'eau en aval, aussi appelés zones naturelles de résurgence.

Le captage de l'eau souterraine

La première chose à faire est de trouver une nappe ou une source, un endroit où l'eau d'une nappe phréatique jaillit spontanément. Une analyse de la qualité de l'eau sera souvent nécessaire pour déterminer si elle a pu être contaminée. La contamination peut être naturelle (dissolution de minéraux naturels tels que l'uranium ou l'arsenic) ou anthropique (causée par l'activité humaine : pollution).

L'eau souterraine est captée depuis l'aquifère au moyen d'un ouvrage ou dispositif de prélèvement. Il est le plus souvent composé d'une pompe, de tuyaux de raccordement, d'un tubage, d'un couvercle et d'un réservoir. Le type de dispositif dépendra du besoin en eau, du contexte hydrologique et du terrain. De manière générale, on opte soit pour un forage soit pour un puits.

À savoir que le puits est alimenté par les écoulements et les précipitations, l'humidité résiduelle et par capillarité en présence d'une nappe phréatique ou d'une veine d'eau en dessous. Le forage prélève, quant à lui, l'eau directement dans la nappe phréatique.

Le forage

Ce type de captage nécessite un ouvrage spécifique dans la zone se situant au-dessus de la nappe. Un drain horizontal de grande profondeur doit être installé au-dessus de la nappe phréatique. Après un prétubage en acier, le forage est ensuite tubé avec du PVC. La pompe de forage est placée à l'intérieur pour drainer l'eau souterraine vers la surface. Le débit d'eau du forage est beaucoup plus important, environ 8 000 litres par heure.

Cette eau se trouvant dans le sol, elle est souvent chargée en sédiments et en matières minérales. La pompe devra donc être équipée d'un système de filtration pour qu'elle ne soit pas endommagée par ces éléments. La dimension de la pompe se choisit en fonction de plusieurs facteurs : débit, pression et hauteur manométrique totale nécessaire.

Puits

Une autre solution est de creuser un puits à proximité d'une source. Cette opération technique nécessite toutefois une certaine préparation. Une étude du sol vous permettra de vous assurer de la viabilité de votre projet, de trouver l'emplacement idéal et de connaître la profondeur de la source. Vous serez ensuite en mesure de définir le type de puits le plus adapté selon votre cas.

Vous pourrez ensuite délimiter le terrain et le sécuriser. Notez que la construction d'un puits nécessite la manipulation et le placement de buses de taille importante. Placez le centre de la première buse là où le puits va se trouver, en respectant le côté mâle – femelle pour l'emboîtement des buses suivantes. La surface doit être parfaitement plane : vérifiez à l'aide d'une règle de maçon et d'un niveau à bulle. Vous pourrez ensuite creuser à l'intérieur de la buse, de manière à la faire descendre graduellement dans l'axe. Pensez à l'évacuation de la terre et des gravats.

Une fois que la profondeur souhaitée est atteinte, vous pourrez installer les autres buses sur le dessus. Après avoir effectué le parement et les finitions de votre puits, vous pourrez lui installer une pompe immergée (pompe de puits).

Cette pompe permet d'envoyer l'eau vers un réseau d'évacuation, ici votre réseau d'irrigation. Elle est indiquée pour puits profonds (de plus de 7 mètres de profondeur). Si le puits ne fait pas 7 mètres de profondeur, la pompe de surface est plus indiquée. Par contre, les puits de plus de 20 mètres de profondeur nécessiteront une pompe immergée de type « pompe de forage ».

Ce que dit la loi

Un périmètre de protection du captage (PPC) doit être défini, surtout pour protéger l'eau captée de pollutions diffuses, ponctuelles ou accidentelles. Une étude hydrologique ou hydrogéologique doit préalablement être menée par un expert agréé, avant que les données de cette étude ne soient exploitées.

Chacun des points de captage doit être doté d'un dispositif de comptage d'eau (compteur, débitmètre) conformément à la l'article L.214-8 du Code de l'environnement, loi sur l'eau et les milieux aquatiques (2006).

Qu'il s'agisse d'un forage ou du creusement d'un puits, la déclaration à la mairie est une obligation. Cela est indépendant de l'usage qui sera fait de la ressource pour tout prélèvement en dessous de 1 000 m3 par an. Déposez votre déclaration au moins un moins avant le début des travaux. Entre 1 000 et 10 000 m3/an, la déclaration se fait auprès du Guichet Unique de l'Eau de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). Entre 10 000 et 20 000 m3/an, la déclaration se fait auprès des agences de l'eau (DDTM) et le régime administratif de prélèvement est soumis à une déclaration en DDTM. Notez que si le prélèvement est supérieur à 200 000 m3/an, vous devrez également déposer un dossier d'autorisation de prélèvement toujours auprès du DDTM, conformément à l'article R 181-12 à D181-15-10 du code de l'environnement.

Eau de surface

Vous avez un point ou un cours d'eau sur votre terrain ? Vous pourrez l'utiliser pour l'irrigation sous conditions.

Prélèvement de l'eau de surface : ce qu'il faut savoir

Le droit d'usage ne concerne que les riverains de cours non domaniaux (petites rivières, ruisseaux, torrents et cours d'eau non navigables et non flottables). La DDTM de votre région saura vous indiquer si le cours d'eau que vous cherchez à exploiter appartient à l'État ou non.

S'il s'agit d'un cours d'eau non domanial, vous pourrez capter une partie de l'eau en respectant certaines conditions : ne pas modifier l'écoulement naturel de l'eau et ne pas léser les terrains en aval de leur droit d'usage. L'aménagement d'un bassin doit obligatoirement comporter un trop-plein pour ne pas entraver l'écoulement de l'eau.

Le captage d'eau depuis un cours d'eau se fait au moyen d'une simple pompe sur le bord. Pour un point d'eau de profondeur suffisante, vous pouvez utiliser une pompe immergée.

Le captage de l'eau de surface

Le prélèvement depuis des ressources de surface se fait généralement par pompe de surface. Cette dernière peut être fixe ou mobile, électrique ou thermique. La pompe de surface fixe doit être protégée dans un local, et elle renvoie l'eau vers un réservoir grâce à un tuyau. Vous n'aurez plus qu'à le relier à votre système d'irrigation. Si vous prélevez l'eau d'un point d'eau comme un étang ou un lac, vous pourrez aussi utiliser une pompe submersible.

Il y aura par contre nécessité d'installer une crépine et un filtre anti sable pour la captation d'eau de rivière ou d'étang. S'il y a possibilité d'installer un point de captage suffisamment en hauteur, vous pourrez aussi utiliser un bélier hydraulique. Attention, il est interdit de creuser des canaux, car ils constituent une déviation du cours normal de l'eau.

Ce que dit la loi

Le point de captage doit être muni d'un dispositif de comptage d'eau. Seule une déclaration sera nécessaire pour une installation dont la capacité de prélèvement est inférieure à 8 m3/h. Au-delà de ce seuil, un dossier d'autorisation devra être déposé auprès du Guichet Unique de l'eau du DDTM.

A lire aussi

14/06/2021 à 10:03
Afin de profiter pleinement de votre piscine pendant la saison...
26/04/2021 à 09:58
Un problème sur votre groupe de sécurité ?...
09/04/2021 à 11:50
  Passée la difficile épreuve de la douche...
31/03/2021 à 15:25
Pour profiter pleinement des joies de la baignade, entretenir...
04/03/2021 à 10:27
Dans le cadre d'une rénovation de salle de bain, le travail...
02/02/2021 à 09:10
Chaque année, le nombre d'apprenants ne cesse d'augmenter...
27/01/2021 à 10:24
Le bricolage est un passe-temps et une passion qui...
21/01/2021 à 10:03
Qu'il se trouve partiellement ou totalement en dessous du niveau...
08/01/2021 à 14:55
Les façades d'une maison subissent quotidiennement les...