16 années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Artisans vérifiés
particulier Je suis un pro Espace professionnel

Les différents types de chauffe-eaux

Les différents types de chauffe-eaux
28/11/2023 à 09:21

Vous voulez faire installer un système d'eau chaude sanitaire dans votre logement, mais vous ignorez lequel choisir ? Pour trouver l'appareil le mieux adapté à vos besoins, il est nécessaire de connaître le mode de fonctionnement, les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux.

Chauffe-eau à accumulation (à réservoir)

Ce système de production d'eau chaude sanitaire est le plus répandu en France. Le chauffe-eau à accumulation également appelé « cumulus » fonctionne sur le principe de la production et du stockage de l'eau chaude. L'intérieur du réservoir est scindé en deux parties. La première garde l'eau chaude pour la distribuer et la deuxième accueille l'eau froide. Grâce à un système de pression, le volume d'eau chaude consommé est automatiquement remplacé par un volume équivalent d'eau froide qui est alors chauffé. Il existe quatre types de cumulus :

  • le cumulus électrique qui est alimenté à l'aide d'une résistance stéatite ou d'une résistance immergée directement dans l'eau,
  • le cumulus au gaz qui a la réputation de chauffer l'eau encore plus vite que les modèles électriques,
  • le cumulus solaire qui fonctionne généralement en complément d'un autre système, car il est incapable de couvrir l'ensemble des besoins en eau chaude sanitaire d'un ménage,
  • Le cumulus thermodynamique qui est très apprécié pour son caractère écologique.

chauffe-eau

Capables d'exploiter plusieurs sources de chaleur pour fonctionner (aérothermie, géothermie ou héliothermie), les différents types de chauffe-eau thermodynamiques consomment deux fois moins d'énergie. Ils sont également faciles à installer, nécessitent peu d'entretien et sont éligibles aux aides écologiques.

Le prix du chauffe-eau à accumulation dépend de plusieurs facteurs comme le type d'énergie utilisé, la capacité de stockage du ballon et la durabilité du produit. Pour un modèle à gaz, le montant varie de 400 à 2000 euros. Quant au chauffe-eau électrique, il est proposé à des tarifs compris entre 200 et 1500 euros. Enfin, le modèle fonctionnant à l'énergie solaire est vendu entre 2000 et 3000 euros tandis que pour un modèle thermodynamique, vous devez dépenser entre 1500 et 4000 euros.

Chauffe-eau instantané (sans réservoir)

Généralement installé dans la salle de bains, il permet d'alimenter tous les robinets qui sont à proximité. Le chauffe-eau instantané n'a pas besoin de réservoir, car il chauffe l'eau (via un échangeur de chaleur) à la température demandée par le robinet mitigeur. Par conséquent, les pertes de chaleur sont évitées. Cet équipement n'utilise de l'énergie que pendant la phase d'écoulement de l'eau. Le reste du temps, il n'en consomme pas, ce qui en fait une solution très intéressante en matière de coûts. Cependant, le chauffe-eau instantané n'est adapté qu'aux petits ménages, car la quantité d'eau chaude pouvant être prélevée est limitée.

Il existe deux types de chauffe-eau instantanés, à savoir le modèle à gaz et le modèle électrique. En général, l'installation d'un chauffe-eau à gaz dépend du nombre d'occupants du logement. Pour leur sécurité, l'appareil ne doit pas être placé dans la salle de bain, mais dans une pièce (comme la cuisine) qui dispose d'une grande fenêtre. Quant au chauffe-eau électrique instantané qui ne convient que pour un point d'eau, il peut être placé n'importe où dans la maison. Si son prix est abordable comparé au modèle à gaz, sa consommation est plus importante.

Opter pour un chauffe-eau instantané est intéressant si vous recherchez un appareil qui bénéficie d'une excellente durée de vie. Puisqu'il ne possède pas de réservoir, aucun dépôt de tartre ne risque d'endommager le système à moyen terme. Enfin, l'achat de cet appareil peut être financier par les aides écologiques.

Chauffe-eau solaire

Comme son nom l'indique, le chauffe-eau solaire est un appareil qui permet de chauffer l'eau sanitaire grâce au rayonnement solaire. Il est en mesure de réduire votre facture d'eau chaude de 75 % et est capable de couvrir entre 50 et 60 % de vos besoins. Le chauffe-eau solaire est une solution performante et durable qui vous donne droit à de nombreuses aides à la rénovation énergétique.

Un chauffe-eau solaire est composé de deux équipements principaux que sont les capteurs solaires thermiques et le ballon de stockage d'eau. L'énergie captée est absorbée par un fluide caloporteur chargé de restituer la chaleur dans le ballon. L'eau chaude est alors stockée et distribuée en fonction de vos besoins. Simple d'utilisation, le chauffe-eau solaire doit être choisi en fonction de critères comme la surface des capteurs solaires et le volume du ballon.

Ce type d'appareil possède plusieurs avantages. Il est économique, car il utilise l'énergie du soleil qui est gratuite. Il est aussi écologique puisqu'il n'émet pas de CO2. Par ailleurs, l'installation d'un chauffe-eau solaire augmente la valeur marchande de votre maison au cas où vous souhaiteriez la vendre. Cependant, l'équipement présente des inconvénients qu'il est important de connaître. Le premier est son prix d'achat et ses frais d'installation qui sont élevés. Le deuxième inconvénient est qu'en hiver, il fonctionne moins souvent, car le temps n'est pas ensoleillé.

Chauffe-eau au gaz

Faisant partie des éléments phares de la production d'eau chaude sanitaire (ECS) il y a quelques années, le chauffe-eau à gaz est de plus en plus délaissé au profit de modèles récents. Néanmoins, l'équipement conserve tout son attrait grâce à un coût d'achat et d'utilisation faible. Comme son nom l'indique, ce modèle de chauffe-eau marche avec du gaz afin d'entretenir une combustion destinée à chauffer l'eau froide.

L'alimentation en énergie de ce type de chauffe-eau dépend du type de gaz utilisé. Pour les appareils fonctionnant au gaz naturel, l'installation est directement reliée au réseau de la commune. Quant aux équipements fonctionnant au gaz GPL (butane ou propane), ils demandent l'utilisation de bouteilles de gaz. Pour ce qui est de l'évacuation des gaz, elle peut se faire par un conduit de cheminée ou par un conduit double voie afin d'améliorer le rendement thermique.

Selon le type d'appareil, l'eau chaude va être conservée dans un réservoir en attendant que vous en ayez besoin (chauffe-eau au gaz à accumulation) ou directement pulsée par les points de puisage (chauffe-eau instantané). Avec cet équipement, vous vous devez de contrôler la combustion afin d'avoir une eau suffisamment chaude. Le prix du chauffe-eau à gaz varie en fonction de la taille et des besoins du foyer. Un modèle instantané peut coûter jusqu'à 600 euros tandis qu'un modèle à accumulation varie entre 500 et 2000 euros.

Chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est un appareil qui se présente sous la forme d'un ballon. Il a pour fonction de distribuer l'eau chaude tout au long de la journée dans des pièces comme la cuisine, la salle de bain et la buanderie. Vendu dans différentes capacités, le choix de votre appareil doit tenir compte de la taille de votre foyer, de vos besoins en eau chaude et du nombre de points d'eau à desservir. Le chauffe-eau électrique est composé de trois éléments essentiels. Il s'agit du système de chauffage électrique avec une résistance, du thermostat de régulation et de la cuve pour stocker l'eau. Pour produire de l'ECS, l'eau arrive dans la cuve à partir du réseau d'eau potable auquel votre logement est raccordé. Elle est ensuite chauffée grâce à la résistance électrique jusqu'à ce que le thermostat lui indique la température souhaitée. Lorsque vous utilisez l'eau chaude, la cuve se remplit à nouveau et le cycle recommence.

Les modèles de chauffe-eau électrique disponibles dans le commerce sont les suivants :

  • le chauffe-eau électrique instantané qui est capable de produit de l'eau à 40 °C,
  • le chauffe-eau électrique à accumulation,
  • le chauffe-eau électrique à faible capacité.

Le modèle à faible capacité peut contenir 50 litres et est doté d'une puissance comprise entre 900 et 2000 watts. Il est conçu pour être placé à proximité d'un point d'eau afin de produire de l'eau chaude rapidement. Peu importe l'équipement que vous souhaitez faire installer, contactez un artisan RGE pour la pose afin d'être éligible aux aides financières.

 

A lire aussi

23/02/2024 à 09:56
Fin février, notre annuaire d’artisans enregistrait...
22/02/2024 à 11:05
En 2024, les prix de l'énergie continuent leur ascension....
05/02/2024 à 16:54
Naturellement, les façades des bâtiments publics se...
05/02/2024 à 10:54
Pour profiter pleinement des joies de la retraite, Solange a...
12/01/2024 à 13:55
Tout le monde connaît cette galère de devoir trouver...
08/01/2024 à 13:24
Les pompes à chaleur ont le vent en poupe. Environ 350...
05/01/2024 à 14:40
Plombier/chauffagiste à Cergy-Pontoise, Denis Sayah a...
20/12/2023 à 11:33
Entreprendre des travaux de rénovation...
09/11/2023 à 07:53
Diffazur Piscines, en tant que leader européen...