Depuis 2007
Satisfait ou remboursé
Artisans vérifiés

Pourquoi opter pour un syndic coopératif ?

Pourquoi opter pour un syndic coopératif ?
23/12/2022 à 10:47

Le syndic coopératif est un modèle de gestion de copropriété permettant aux copropriétaires de gérer en autonomie leur immeuble sans avoir besoin de recourir à un syndic professionnel. Le syndic coopératif présente un grand intérêt pour les copropriétaires. Zoom sur les avantages de ce modèle.

 

Le syndic coopératif : définition 

Conformément à la loi du 10 juillet 1965, l’ensemble des immeubles doivent être soumis au statut de copropriété. D'après cette même loi, toute copropriété doit impérativement être gérée par un syndic de copropriété. 

Il est important de faire le point sur les trois modèles de syndic de copropriété avant de faire le bon choix : 

  • Le syndic professionnel : une société externe se charge de l’ensemble des missions du syndic de copropriété en contrepartie d’honoraires.
  • Le syndic bénévole : un copropriétaire est élu lors d’une assemblée générale pour assurer les missions de syndic 
  • Le syndic coopératif : un ensemble de copropriétaires, groupés en qualité de conseil syndical, est élu en AG pour gérer l’immeuble. Les membres du CS élisent à leur tour un président qui a la qualité de syndic. 

Les avantages du syndic coopératif  

Le syndic coopératif présente un grand nombre d’avantages pour les petites et grandes copropriétés : 

  • Un coût avantageux : les honoraires des syndics professionnels restent exorbitants pour une qualité de service pas toujours équivalente au coût payé. En optant pour un syndic coopératif, vous dîtes adieu aux honoraires hors de prix. Seuls les frais liés à l’exercice des tâches du syndic coopératif sont remboursés. La copropriété pourra ainsi réaliser des économies considérables qui pourront être réinvesties dans des projets d’envergure. 
  • Reprise du contrôle sur sa copropriété : en passant à un syndic coopératif, vous avez une image plus claire des travaux entrepris au sein de votre copropriété. Les factures sont ainsi à portée de main et seront résolues plus rapidement. Avec le syndic coopératif, il n’y aura plus d’intermédiaire. Les copropriétaires peuvent ainsi agir en urgence pour améliorer les différentes problématiques qui leur tiennent à cœur pour améliorer la vie en copropriété. 
  • Une convivialité accrue au sein de la copropriété : faire le choix d’opter pour un syndic coopératif rime avec partage de plus de moments conviviaux avec l’ensemble des copropriétaires pour faire avancer les différents projets dans la copropriété.
  • Une prise de décision rapide et efficace : syndic coopératif rime avec absence d’intermédiaire pour la gestion de la copropriété. Cela permet ainsi d’accélérer le processus de prise de décision. Étant donné que les décisions sont prises entre les locataires, la communication n’aura jamais été aussi rapide et fluide.
  • Création d’un esprit d’appartenance pour les résidents de la copropriété : quand le syndic de copropriété est professionnel, les copropriétaires ont très peu de chance de le croiser et d'interagir avec lui. En syndic coopératif, le syndic est votre voisin et vous pouvez le croiser tous les jours. Les interactions sont alors facilités, ce qui contribue à améliorer la discussion et limiter le risque de conflits.
  • Une réelle confiance instaurée entre les résidents et le syndic : le modèle de syndic coopératif est vertueux puisqu’il permet à l’ensemble des copropriétaires d’avoir accès aux documents liés à l’immeuble sur l’intranet. 

 

Différences entre syndic professionnel et syndic coopératif 

Le syndic coopératif est une émanation du conseil syndical. Il s’agit d’un ensemble de copropriétaires élu en qualité de syndic. Les conseillers syndicaux procèdent ensuite à la nomination d’un président et l’assistent dans ses tâches. Chacun des membres s’organise ensuite comme il le souhaite en fonction de ses domaines de prédilections.  

Le syndic coopératif n’est pas mandaté en AG mais est élu par le conseil syndical. Étant membre du conseil syndical, le président doit obligatoirement assurer sa mission à titre bénévole. 

Le syndic coopératif joue le même rôle que le syndic professionnel. Il s’agit toutefois d’une personne physique. Il n’a ainsi ainsi pas besoin d’une carte professionnelle ni de souscrire à une garantie financière pour remplir ses fonctions. Il n’est en outre pas obligé de souscrire à une assurance responsabilité civile. Toutefois, celle-ci reste fortement recommandée.

 

Les logiciels en renfort aux syndics coopératifs  

Les syndics bénévoles peuvent souscrire à un logiciel syndic pour la gestion de leur immeuble. Cela permet notamment l’automatisation d’une grande partie des tâches quotidiennes et un gain de temps considérable.  

Un grand nombre de copropriétaires ont une image faussée sur la gestion d’une copropriété en syndic bénévole (mauvaise gestion de la comptabilité, manque de compétences, etc.). Et pourtant, aujourd’hui, il est totalement possible de bénéficier d’un accompagnement en tant que syndic bénévole. Faire appel à un logiciel de syndic bénévole est vivement recommandé puisqu’il permet de simplifier les tâches administratives et financières de la copropriété. 

 

 

A lire aussi

26/01/2023 à 16:13
Comment choisir votre porte blindée ?...
24/01/2023 à 11:15
La réparation de la toiture est-elle vraiment...
20/12/2022 à 07:57
Pour connaître l'état d'un bien immobilier au fil du...
10/10/2022 à 10:29
Pourquoi est-ce intéressant d'investir dans un bien...
02/09/2022 à 13:46
Où stocker ses meubles pendant les travaux de...
22/06/2022 à 16:24
Le chauffe-eau électrique est destiné à la...
21/06/2022 à 10:58
Travaux mal faits, acompte encaissé sans faire le chantier,...
15/06/2022 à 15:43
De nombreux foyers français prennent la décision de...
18/05/2022 à 15:49
L'entretien d'une piscine consiste essentiellement à...