| Remboursement sans frais sous 48H si annulation | De vrais pros super Pros

Bien vieillir chez soi en adaptant son logement

Bien vieillir chez soi en adaptant son logement
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin 05/05/2021 à 11:03

Aujourd’hui, la plupart des seniors à la retraite pensent être encore dynamiques et à l’abri des aléas du vieillissement pendant longtemps. Or des pathologies chroniques, des maladies neurodégénératives ou la perte d’autonomie peuvent arriver à plus ou moins long terme.

Sachant que neuf personnes âgées sur dix désirent rester à domicile malgré des problèmes de santé, il devient nécessaire d’anticiper la situation en adaptant le logement pour bien vieillir chez soi.

 

Pourquoi adapter son logement pour bien vieillir chez soi ?


L’espérance de vie a considérablement augmenté ces dernières décennies et de plus en plus de seniors souhaitent vieillir chez eux. Face à ce constat, la personnalisation du logement spécialement adaptée aux spécificités des aînés est une priorité.

Divers travaux d’aménagement aident à maintenir la sécurité de la personne âgée, son autonomie et son confort dans son lieu de vie habituel.

Anticipées au plus tôt, ces adaptations permettent de ne pas être pris au dépourvu quand la situation devient préoccupante.

 

L’une des principales problématiques des sujets âgés


Les travaux de transformation du logement d’un senior répondent à différentes problématiques liées à l’âge, comme la prévention des chutes. En effet, la majorité des accidents domestiques chez les plus de 65 ans sont des chutes pouvant entraîner la mort accidentelle du sujet âgé. 

Adapter le logement permet de réduire ce risque.

D’autre part, l’appartement ou la maison aménagée prend de la valeur, un point loin d’être négligeable en cas de vente.

 

Les différentes solutions pour adapter son logement face au vieillissement

Pour bien vieillir à domicile en toute sécurité, divers équipements existent visant à améliorer le confort de vie des seniors et des personnes à mobilité réduite (PMR) ou en situation de handicap. 


Une douche sécurisée

L’accès à la baignoire peut s’avérer compliqué pour les aînés, voire dangereux.

Une solution consiste à remplacer l’ancienne baignoire par une douche sécurisée de plain-pied sur-mesure, spécialement adaptée à la configuration de la salle de bains.

Des accessoires, comme un mitigeur thermostatique, un siège de bain ergonomique, une barre de soutien, un receveur antidérapant ou une paroi de verre résistante permettent d’assurer la sécurité des seniors.


Un monte-escalier

Une autre difficulté survient avec l’âge : monter ou descendre les escaliers. Quand l’accès aux pièces situées à l’étage devient problématique, l’idéal est de faire installer un monte-escalier, confortable et sécurisé.

Hormis si la largeur de la configuration est inférieure à 65 cm, cet équipement s’adapte à tout type d’escalier. Droits, en colimaçon ou tournants, ils sont conçus sur-mesure et s’intègrent au style de tous les intérieurs.

Les commandes en bas et en haut de l’escalier permettent d’actionner la montée ou la descente de l’appareil et les manettes posées sur les accoudoirs en facilitent son utilisation.

Il redevient alors possible pour les seniors de continuer à profiter de l’étage sans fournir d’effort et en toute sécurité. 

Des artisans qualifiés accompagnent les personnes âgées et leurs familles concernées par un aménagement sur-mesure de leur domicile à proximité de chez eux et dans toute la France. 

Découvrez le monte escalier par bonjoursenior.fr.

 

Les aides financières pour bien vieillir chez soi

Des aides financières permettent à de nombreuses personnes âgées de demeurer chez elles plus longtemps. Les critères d’attribution de ces subventions varient en fonction de l’âge, des ressources et du niveau d’autonomie des seniors.

Il est tout d’abord important de noter que de nombreux travaux d’adaptation du logement bénéficient d’un crédit d’impôt (généralement de 25 %) ainsi que d’une TVA réduite (de 5,5 à 10 % en fonction des cas). 

Allouée aux personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) permet de prendre en charge les dépenses qui participent au maintien à domicile, tels que le recours à une aide à domicile ou certaines adaptations du logement.

La Caisse nationale de l’Assurance Vieillesse (CNAV) prend en charge sous condition de ressources le coût des services liés au maintien à domicile et celui de l’amélioration et la sécurisation de l’habitat des seniors. D’autres dispositifs similaires sont proposés par l’action sociale des autres caisses de retraite.

Pour les personnes en situation de handicap, c’est la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) qui permet de financer l’accessibilité et l’adaptation du logement.

Ainsi, différents dispositifs permettent d’aménager et de sécuriser son domicile afin de vieillir chez soi, comme le souhaite la grande majorité des seniors français. 

Adapter le logement, anticiper l’avancée en âge, améliorer l’accessibilité et la sécurité avant toute perte d’autonomie permet aux personnes d’un certain âge de rester dans leur environnement le plus longtemps possible, de conserver leurs habitudes de vie et surtout, une bonne qualité de vie.

A lire aussi

03/09/2021 à 08:55
Se lancer dans le projet de construction d’une maison...
30/08/2021 à 10:14
La plupart des foyers français ont été une...
17/08/2021 à 15:42
Vous envisagez de souscrire un prêt travaux pour...
06/08/2021 à 15:50
« Je fais entièrement...
26/07/2021 à 10:34
Que votre bien locatif soit déjà loué, ou...
16/06/2021 à 08:37
Le marché de la location immobilière est un...
14/06/2021 à 13:41
En été, les conditions sont réunies pour...
23/03/2021 à 10:55
L'eau potable que l'on boit et utilise au quotidien contient...
27/01/2021 à 10:21
Une installation électrique vétuste et/ou non...