: Ni Bricoleurs, Ni Amateurs, depuis 2007, nos artisans sont de vrais Pros !
Bien évaluer les travaux nécessaires dans le cadre d'un achat immobilier
29/05/2020 à 15:44

Ça y est… Vous êtes prêts à franchir le pas et devenir enfin propriétaire ! Bravo ! Mais avez-vous bien pensé à bien évaluer le coût des travaux de votre futur logement ? Rentre-t-il bien dans votre budget et l’avez-vous intégré à votre demande de crédit ? Lors de la demande de prêt que vous allez faire auprès de votre courtier immobilier, vous devez intégrer le prix du bien et celui des travaux prévus. N’hésitez pas à faire intervenir plusieurs artisans afin de pouvoir cerner le budget le plus juste à accorder à vos travaux et l’intégrer à votre demande de prêt. Renseignez-vous également sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour ces travaux et qui peuvent être non négligeables.

Voyons ci-dessous, les 3 étapes que vous devrez réaliser pour évaluer les travaux de votre projet immobilier :


Etape 1 : Obtenir des devis précis et factuels


Il faut savoir que vous pouvez profiter de taux d’intérêt intéressants, en incluant dans votre demande de prêt le coût des travaux à effectuer dans votre futur achat immobilier. Cela peut aussi vous éviter de dépasser vos prévisions initiales ! 

Pour cela, Pretto a mis en place une simulation de budget afin de vous aider à vous projeter en intégrant directement le coût des travaux dans votre prêt immobilier

Lorsque vous êtes dans la phase de recherche et de visite de biens, vous pouvez estimer le montant des travaux à effectuer, et d’ailleurs certaines plateformes digitales peuvent vous y aider de manière très précise. Mais à partir du moment où vous avez déjà signé le compromis de vente, des devis complets transmis par les différents corps de métiers seront nécessaires à la négociation du prêt.

Il est temps pour vous de prendre contact avec les artisans qui vous présenteront les devis concernant la rénovation de votre bien.

Il est nécessaire en effet d’avoir des estimations très fiables et très proches de la réalité du montant des travaux. L’artisan concerné ou l’architecte devra bien évidemment se déplacer sur le lieu même de votre bien afin d’estimer le budget nécessaire à la réalisation des travaux. Il jouera également un rôle de conseil pour les possibles vices cachés. Vous pourrez également passer par lui pour faire réaliser un bilan énergétique de votre bien.

Avant de valider le devis auprès de l’artisan, il conviendra de vérifier la bonne santé de son entreprise, s’il est bien assuré afin de démarrer sereinement les travaux nécessaires.

Un maitre d’œuvre ou un courtier peut gérer pour vous le choix d’un ou plusieurs artisans fiables. MeilleurArtisan.com peut également vous permettre de trouver tous les corps de métiers dont vous pourriez avoir besoin : chauffagiste, plombier, serrurier, électricien, peintre, carreleur, cuisiniste…

Les devis que vous obtiendrez, signés par les entreprises, sont essentiels pour avoir une issue favorable à votre prêt immobilier sur le montant supplémentaire dédié aux travaux.

Il faut savoir que le taux d’intérêt d’un prêt immobilier est beaucoup plus avantageux qu’un crédit à la consommation.


Etape 2 : Prévoir l’imprévu…


Comme vous le savez, les organismes bancaires seront toujours plus flexibles si vous avez un apport personnel pour l’acquisition d’un bien.

Malgré tout, en cas de dépense imprévue, il convient que vous puissiez avoir accès à des liquidités.

Prévoyez donc d’avoir une petite réserve budgétaire d’environ 10 % du montant total des travaux. En effet il arrive très souvent que des travaux ou prestations complémentaires soient nécessaires. Il est donc extrêmement important d’avoir des devis très précis et fiables de la part des artisans auprès de qui vous ferez appel.


Etape 3 : Les aides pour le financement des travaux


Vous pouvez accéder à de nombreuses aides pour financer certains travaux.

Qu’il s’agisse de travaux liés à la rénovation énergétique, de travaux lourds pour réhabiliter un logement, de travaux d’amélioration pour une personne âgée ou handicapée, des subventions ou des crédits d’impôts peuvent vous être accordés. La TVA peut également varier selon le cas de 5.5 % à 10 %.


N’hésitez pas à feuilleter le fascicule de l’Agence Nationale de l’Habitat pour découvrir l’ensemble de ces avantages et des conditions pour y accéder. Vous y trouverez les informations sur les points suivants : les conditions de ressources, l’âge de votre logement. Il ne faut pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro ; Il ne faut pas que les travaux concernent la décoration du logement ni un agrandissement de celui-ci et le montant minimum doit être de 1 500€ ; Il conviendra par ailleurs que les travaux soient réalisés par des professionnels. Et il faudra que le logement soit votre résidence principale durant 6 ans après la fin des travaux.


Bilan de ce qu’il faut retenir :

  • Adressez-vous à des professionnels qui pourront vous faire des devis précis qui vous permettront d’intégrer ce budget au prêt immobilier que vous allez souscrire auprès des organismes bancaires ;
  • N’oubliez pas de garder une réserve de liquidités vous permettant de faire face à des dépenses imprévues et non intégrées au prêt souscrit ;
  • Vous êtes peut-être éligible à des aides sur certains types de travaux donc n’hésitez pas à vous renseigner !

A lire aussi Voir tout

26/06/2020 à 09:43
Les dégâts des eaux représentent la part la...
29/05/2020 à 15:44
Ça y est… Vous êtes prêts à...
13/03/2020 à 15:40
Distriartisan est un site e-commerce indépendant,...