Depuis 2007
Satisfait ou remboursé
Artisans vérifiés

Comment bénéficier d'une isolation complète de la maison ?

Comment bénéficier d'une isolation complète de la maison ?
21/03/2022 à 09:09

Un projet de rénovation thermique porte sur de nombreux postes. Il faut notamment isoler le toit, les murs, les canalisations ou encore le plancher, afin de bénéficier d'une isolation complète. Bien que cela représente un coût important, les avantages sont nombreux. De plus, le prix de la rénovation énergétique peut être réduit grâce à différentes aides financières proposées par l'État, à condition de faire appel à des entreprises certifiées RGE.

Procédez au calorifugeage : l'étape incontournable pour une isolation complète

Le calorifugeage thermique est une opération qui consiste à isoler les tuyaux et les canalisations dans lesquels circulent l'eau et les autres fluides caloporteurs. L'opération peut également porter sur des installations comme les chaudières, les réservoirs et les citernes.

Le premier objectif de l'isolation des canalisations est de limiter les déperditions énergétiques. Si vos installations traversent une pièce froide ou non chauffée (garage, sous-sol, cave), pensez à faire un calorifugeage des tuyaux pour lors de votre rénovation énergétique. Le calorifugeage est nécessaire quand les installations et les points de chauffage sont éloignés, impliquant une distance importante entre l'appareil de chauffage central et les points de distribution de chaleur. On peut aussi isoler les équipements pour les protéger du gel.

Comment fonctionne le calorifugeage ?

Le calorifugeage repose sur le principe très simple de l'isolation thermique : on protège les tuyaux en les entourant d'une matière isolante comme la mousse phénolique, la laine de verre, la laine minérale, le polystyrène, ou les manchons en mousse synthétique. Le choix d'un isolant plutôt qu'un autre se fait suivant certains critères :

  • le niveau d'isolation désirée,
  • le budget alloué au projet,
  • les contraintes des installations.

L'importance des économies d'énergie réalisées augmente suivant l'épaisseur du matériau isolant choisi. N'hésitez pas à demander conseil à une entreprise spécialisée en calorifugeage pour choisir le matériau le mieux adapté à vos besoins.

Calorifugeage, rénovation énergétique

Quels avantages y a-t-il à isoler les canalisations ?

Le calorifugeage offre de nombreux avantages. Le premier est l'économie d'énergie par élimination des déperditions de chaleur. En effet, les canalisations non isolées d'une maison obligent à augmenter la température de l'installation, car elles induisent une perte calorifique importante. Vous êtes obligé de consommer plus d'énergie, électricité ou gaz, pour gagner en confort. En isolant les canalisations, vous réduirez vos dépenses énergétiques et vos factures d'énergie.

L'isolation des canalisations permet aussi d'éviter de faire couler l'eau avant de pouvoir profiter de la température idéale. C'est un gain qui va de pair avec l'amélioration du rendement des équipements qui composent votre système de chauffage.

En réalisant un calorifugeage thermique, vous bénéficiez d'un meilleur confort durant toutes les saisons. L'opération ne concerne pas uniquement les canalisations transportant des fluides caloporteurs, mais aussi celles qui transportent les fluides frigorigènes. Tous ces fluides conservent leur température initiale tout au long de leur parcours, vous permettant de garder une meilleure maîtrise de la température du logement.

Le calorifugeage est-il accessible ?

L'isolation complète des canalisations d'un logement semble être une intervention très onéreuse. En réalité, ce sont des travaux très accessibles. Le calorifugeage est d'ailleurs l'un des travaux de rénovation énergétique qui affichent les meilleurs taux de retour sur investissement. Les coûts sont relativement faibles. Le mètre linéaire est facturé entre 25 euros et 100 euros suivant le diamètre des tuyaux et l'épaisseur de l'isolant.

Quelle aide financière pour isoler les canalisations ?

Les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) vous permettent de bénéficier d'une prime énergétique pour réaliser les travaux de calorifugeage. Pour que les travaux soient éligibles, ils doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). La prime vous permet de réaliser votre isolation à moindre coût ou gratuitement dans certains cas.

Faites isoler la toiture de la maison

Un projet d'isolation complète d'une maison prend nécessairement en compte l'isolation de la toiture qui est indispensable pour réduire les factures d'énergie. La toiture est en effet responsable d'environ 30 % des déperditions thermiques. L'isolation du toit peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur suivant différents procédés.

Isolation par l'intérieur ou par l'extérieur ?

L'isolation thermique du toit par l'intérieur est la technique la plus répandue. Elle est indiquée lorsque la charpente est en bon état et que les combles sont peu encombrés. Cependant, il faut savoir que l'isolation du toit par l'intérieur peut réduire l'espace sous le toit.

On privilégie l'isolation thermique du toit par l'extérieur lorsque les combles sont encombrés et qu'il y a peu de place. Toutefois, si vous choisissez cette technique, il faudra déposer tout le toit, ce qui représente un coût financier assez important. Pour cela, l'isolation thermique du toit par l'extérieur est particulièrement indiquée quand la toiture est déjà en mauvais état et nécessite une rénovation.

Vous pouvez choisir différents procédés pour isoler votre toit : le soufflage, l'épandage, le sarking, l'isolation par panneau, l'isolation par rouleaux.

 isolation thermique des combles

Quel matériau isolant privilégier ?

Pour analyser les performances d'un isolant, on se base sur deux critères : la conductivité thermique et la résistance thermique.

La conductivité thermique d'un isolant définit sa capacité à être conducteur de chaleur. Ainsi, l'isolant le plus performant est celui qui a la conductivité thermique la plus faible.

En ce qui concerne la résistance thermique, il définit la capacité de l'isolant à résister au chaud et au froid. Le matériau le plus isolant est celui qui a le coefficient le plus élevé. Les isolants utilisés pour un toit peuvent être d'origine végétale, minérale ou synthétique : la laine végétale, la ouate de cellulose, l'argile expansée, le liège…

L'épaisseur idéale pour une isolation performante dépend du matériau isolant choisi. Par exemple, pour la laine végétale, l'épaisseur recommandée est de 14 à 18 cm. Pour la ouate de cellulose, on privilégie une épaisseur d'environ 25 cm. Avec l'argile expansée, l'épaisseur idéale est d'au moins 40 cm. Cependant, si vous optez pour le liège, une épaisseur d'environ 25 cm est suffisante.

Y a-t-il des aides financières pour isoler le toit ?

L'isolation du toit est généralement coûteuse. Heureusement, plusieurs aides sont disponibles pour financer vos projets :

  • MaPrimeRénov',
  • Les subventions de l'Anah,
  • La TVA à taux réduit (5,5 %) sur l'équipement,
  • L'écoprêt à taux zéro.

Notez que pour être éligible, les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE.

Réalisez l'isolation des murs de votre logement

Pour votre projet d'isolation complète d'un logement, l'isolation thermique des murs est incontournable. C'est en effet le deuxième poste le plus important à isoler. Cela permet de réduire de 20 % à 25 % les pertes de chaleur de la maison. Isoler les murs revient donc à réduire considérablement les factures de chauffage.

Faut-il réaliser une ITE ou une ITI ?

Figurant au titre des travaux de rénovation thermique, l'isolation thermique des murs est prise en charge par un artisan compétent et permet d'optimiser le confort thermique du logement. On peut la réaliser par l'intérieur ou par l'extérieur.

L'isolation thermique des murs par l'intérieur est une technique très répandue, car elle est la plus abordable. Elle présente aussi l'avantage de ne pas modifier l'aspect extérieur de l'habitation et ne nécessite donc pas de faire une déclaration de travaux. Toutefois, il faut noter que le chantier peut être assez contraignant quand le site est occupé.

Bien que le coût de l'isolation par l'extérieur soit plus important, il s'agit de la solution la plus performante. En effet, l'isolation par l'extérieur élimine plus efficacement les ponts thermiques et préserve l'inertie des murs. Cela est important pour le confort dans une maison, aussi bien en été qu'en hiver. Cette méthode présente aussi l'avantage de ne pas réduire la surface habitable.

 Isolation des murs par l'extérieur, artisan RGE)

Quels sont les avantages de l'isolation des murs ?

L'isolation thermique des murs présente des avantages indéniables. Elle permet principalement de réaliser des économies d'énergie durables sur le chauffage.

En effet, l'isolation des murs permet de chauffer l'intérieur de votre logement en luttant efficacement contre les pertes de chaleur par l'élimination des ponts thermiques. Mieux votre maison est isolée, moins elle comporte de ponts thermiques et moins vous avez besoin de la chauffer.

Lorsque l'on isole les murs de son logement, cela permet aussi de gagner en confort. En plus de vous faire gagner de l'argent, l'isolation vous permet de vivre dans un logement agréable et sain tout au long de l'année. Les échanges d'air sont limités et vous ne souffrez ni du froid en hiver ni de la chaleur en été. L'intérieur de votre habitation devient nettement plus confortable.

La réduction du bruit est un autre avantage qui résulte de l'isolation thermique, même si ce n'est pas le principal résultat recherché. Une bonne isolation thermique permet en effet de bénéficier d'un meilleur confort phonique. Les nuisances sonores sont réduites quand vous choisissez bien votre isolant.

Par ailleurs, une bonne isolation thermique des murs valorise votre logement et constitue un geste en faveur de l'environnement. Si vous décidez par la suite de louer ou de vendre votre logement, l'isolation thermique vous permettra d'optimiser inévitablement votre revenu. Avec la réforme DPE et les lois qui encadrent l'efficacité énergétique, votre logement bien isolé peut être vendu plus cher, vous permettant de réaliser une meilleure plus-value.

Quel est le prix d'une isolation thermique des murs ?

Pour savoir combien coûte une isolation thermique des murs, on considère la technique utilisée. Une isolation des murs par l'intérieur est estimée entre 40 et 80 euros le mètre carré. Si vous optez pour une isolation des murs par l'extérieur, elle vous coûtera entre 140 et 230 euros le mètre carré pour la technique par bardage, ou entre 110 et 180 euros le mètre carré pour la technique sous enduit.

Bien que le prix d'une isolation des murs soit assez élevé, n'oubliez pas que l'opération peut être amortie en quelques années seulement. De plus on peut obtenir des aides financières pour alléger fortement les dépenses impliquées. Vous pouvez par exemple cumuler la Prime Énergie et MaPrimeRénov ».

A lire aussi

19/05/2021 à 09:57
Il existe aujourd’hui une multitude de fournisseurs...
27/01/2021 à 10:27
Les fenêtres à double vitrage s'inscrivent dans la...
27/01/2021 à 10:16
La véranda est une extension de la maison qui peut...
27/11/2020 à 09:19
Vous avez déjà réalisé plusieurs...
25/09/2020 à 08:18
Avant que l'hiver ne pointe son nez, il est primordial de choisir...
16/09/2020 à 13:34
La climatisation réversible est un système à...
30/10/2019 à 10:54
Installation d'un thermostat connecté : quelles...
22/01/2019 à 08:43
5 actions pour réduire votre facture de chauffage !...
22/10/2018 à 15:34
Comment diminuer sa consommation d'eau ? MeilleurArtisan.com vous...